Skip to main content
It looks like you're using Internet Explorer 11 or older. This website works best with modern browsers such as the latest versions of Chrome, Firefox, Safari, and Edge. If you continue with this browser, you may see unexpected results.

Signer ses publications: Introduction

Quels sont les enjeux de la signature ? Quelles sont les pratiques et les consignes ? Comment signer ?

Lexique : signer ses publications

Voir aussi

Pour citer ce guide

Bertignac, Catherine, Douilly, Laurence. "Signer ses publications". In UBL (Université Européenne de Bretagne). Formadoct. Rennes : UBL, janvier  2016. Disp. sur : http://guides-formadoct.u-bretagneloire.fr/signature

Pourquoi la signature d'une publication est-elle importante ?

  • La signature permet de faire le lien entre la publication et la structure d'appartenance d'un auteur (un laboratoire, une équipe, un institut, un établissement et toute autre entité) et sa localisation (ville, pays).
  • Elle apporte ainsi des éléments sur la structuration des communautés de chercheurs.
  • Elle permet le repérage et l'édition des statistiques sur la production scientifique selon ces entités : volume des publications, visibilité, taux de citation, collaborations, etc.
  • Ces indicateurs sont à la base de l'évaluation de la recherche. Ils conditionnent souvent les financements, la carrière des auteurs, les classements.

Illustration : CC.BY 2.0 Tory sur Flickr

 

Qu'est-ce que la signature ?

  • La SIGNATURE d'une publication sert à identifier les institutions d'appartenance des auteurs.
  • Elle est composée des NOMS (et PRENOMS) DES AUTEURS et de l'ADRESSE ou des adresses de chaque auteur.
  • Une adresse est elle-même composée d'une ou plusieurs AFFILIATIONS, c-a-d des informations sur les structures de recherche : tutelle, établissement, unité de recherche, et d'une ADRESSE POSTALE, souvent réduite (code postal, ville, pays), en règle générale celle de l'organisme d'appartenance de l'auteur.
  • Les modes de signature peuvent être très divers, selon les auteurs, les habitudes des communautés disciplinaires, les établissements, les circuits de diffusion (article, ouvrage, thèse, brevet, etc.) et les contraintes imposées par les éditeurs.
  • Néanmoins, il est important que les chercheurs d'une même unité de recherche s'accordent sur un modèle de signature.

Exemple 1

Dupont, J.1

1 Université de Brest, CNRS, UMR 6285 Lab-STICC, ISSTB, 29200 Brest, France

Dans cette adresse, sont affichés :

- 2 établissements (Université de Brest, CNRS)
- 1 laboratoire (UMR 6285 Lab-STICC)
-
1 structure institutionnelle (ISSTB)

L'adresse postale est abrégée : 29200 Brest, France

--> L'auteur, Dupont J., travaille à l'Université de Brest et est membre du Lab-STICC, Unité Mixte de Recherche n° 6285 du CNRS et de l'Université de Brest. Les autres tutelles du laboratoire (Télécom-Bretagne, Université de Bretagne-Sud, ENSTA Bretagne, ENIB, UBL, Institut Mines-Télécom) n'apparaissent pas dans cette signature.

Exemple 2

Dupont, J.1

1 Institut Mines Télécom, Télécom Bretagne, INSERM, U1101 LATIM, 29238 Brest, France

Dans cette adresse, apparaissent :

- 1 tutelle (Institut Mines Télécom) et 1 établissement dépendant de cette tutelle (Télécom Bretagne)
-
1 second établissement (INSERM)
-
1 laboratoire (U1101 LATIM)

L'adresse postale est  : 29238 Brest, France

--> L'auteur de cette affiliation travaille à Télécom Bretagne et est membre du laboratoire LaTIM, U1101 de l'INSERM.

Conseils pratiques

Quel que soit l'établissement d'appartenance, il est important de :

  • Se renseigner auprès de la direction de son laboratoire pour savoir quelles consignes appliquer.
  • Vérifier le libellé de l'adresse avant envoi de la publication à l'éditeur si on est co-auteur.
  • Suivre le signalement de ses publications sur le site de l'éditeur et dans les bases bibliométriques et demander des corrections en cas d'erreur.