Skip to main content

Publier ses travaux en SHS (Sciences Humaines et Sociales): Introduction

Lexique

Voir aussi

Pour citer ce guide

MALINGRE, Marie-Laure et LE MEN, Hervé. "Publier ses travaux en SHS (Sciences Humaines et Sociales). UBL (Université Bretagne Loire). Formadoct. Rennes : UBL, juillet 2017. Disp. sur : http://guides-formadoct.u-bretagneloire.fr/Publier_SHS

Enrichir et valoriser sa thèse

Extrait de la charte du doctorat de l'UBL, version consolidée suite au Comité doctoral de l'UBL du 12/01/2017, section "Publication et valorisation de la thèse" :

"La qualité et l'impact de la thèse peuvent se mesurer notamment à travers les publications, ou les brevets et les rapports industriels qui seront tirés du travail, qu'il s'agisse de la thèse elle-même ou d'articles réalisés pendant ou après la préparation du manuscrit.

La publication des travaux de la thèse dans des revues ou des ouvrages à comité de lecture reconnus par les sections du CNU et le HCERES sera privilégiée. Il en sera de même pour la participation des doctorants à des communications dans des congrès internationaux ou au dépôt de brevets. Au moment du dépôt de dossier de soutenance et à défaut d'une règle fixée par le règlement intérieur de l'école doctorale, il est recommandé au doctorant de fiare valoir la publication (ou l'acceptation) d'au moins une publication reconnue par la(les) section(s) du CNU de la thèse et le HCERES en tant qu'auteur principal ou auteur unique."

Spécificités de la publication en SHS

Que publie-t-on en SHS ?

Notamment : des articles dans des revues scientifique, un livre à partir de sa thèse, une contribution dans des Actes de colloque, un chapitre dans un ouvrage collectif...
 

Les différents types de publications scientifiques produites par les chercheurs en sciences humaines et sociales en 2011, 2012, 2013 et 2014.

Source : Les activités et la production scientifique des chercheurs CNRS en sciences humaines et sociales (SHS), http://www.cnrs.fr/inshs/presentation/production-scientifique.htm

  • il n'y a pas de primauté de l'article. L'édition d'un ouvrage est importante dans la carrière du chercheur en SHS. A l'intérieur du champ LSHS, le poids des différents types de publication varie en fonction de la discipline.
  • les éditeurs internationaux jouent un rôle moindre qu'en "sciences dures" et laissent une grande place aux maisons d'édition nationales.
  • le système éditorial diffère par la taille des revues et par leur périodicité, souvent plus longue et irrégulière. L'usage de l'anglais n'est pas prédominant.
  • le poids commercial et la portée de diffusion des éditeurs sont très hétérogènes ; par exemple, les éditions C & F Editions mobilisent une équipe limitée à trois ou quatre personnes, alors que le poids de l'éditeur Dalloz est comparable à celui des éditeurs internationaux.
  • les processus éditoriaux sont moins standardisées en SHS qu'en STM : pour les ouvrages, les éditeurs  structurent la publication en collections, pour lesquelles ils font appel aux auteurs du domaine.
  • les chercheurs en "sciences dures" s'adressent au cercle restreint de leurs pairs. En Sciences humaines et sociales, la transdisciplinarité est plus fréquente et un chercheur peut à la fois s'adresser à ses pairs, à des chercheurs d'autres disciplines, ou à un public averti ; il peut même appuyer sa reconnaissance sur des travaux de vulgarisation.

Précautions élémentaire pour un auteur

Le contrat d'édition : 

  • le droit d'auteur distingue des droits inaliénables, comme la paternité et des droits cessibles, notamment les droits patrimoniaux sur lesquels les auteurs scientifiques doivent être praticulièrement vigilants. Il est fréquent qu'un contrat d'édition exige d'un auteur qu'il cède les droits liés à l'exploitation de l'oeuvre :
    • reproduction de l'oeuvre
    • représentation de l'oeuvre
    • adaptation de l'oeuvre

Il faut être particulièrement vigilant sur la rémunération et sur le droit de dépôt dans une archive ouverte

Revues en libre accès ou revues commerciales

Revues en Libre Accès et revues commerciales n'ont pas le même mode de fonctionnement et ne donnent pas lieu aux mêmes conditions de diffusion. Voir  le guide Les revues en libre accès