Aller au contenu principal
Il semble que vous utilisez Internet Explorer 11 ou une version antérieure. Ce site Web fonctionne mieux avec les navigateurs modernes tels que les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari et Edge. Si vous continuez avec ce navigateur, vous pouvez vo

Les plateformes de partage de signets (social bookmarking): Stocker de l'information

Comment nourrir, organiser et exploiter une base de références en ligne ● Profiter de la veille d'autres spécialistes ● Partager du contenu avec d'autres utilisateurs

Du flux au stock : sauvegarder une page web dans Diigo depuis son agrégateur de flux

La syndication de contenu (RSS) permet de gérer des flux d'information et de les lire dans un agrégateur de flux (type Netvibes). Toutes les nouveautés des sites que l'on surveille à l'aide de cet agrégateur ne sont pas aussi intéressantes les unes que les autres. Afin de garder la trace des liens les plus intéressants, il est possible de les sauvegarder, de les annoter et de les indexer en ligne. Cette collecte de pages web est ainsi disponible sur le web en permanence. De la qualité de votre indexation dépend la facilité avec laquelle vous allez ensuite pouvoir les retrouver dans votre bibliothèque de signets en ligne. Si vous êtes cohérents dans l'attribution de vos mots-clés, vous pourrez aisément retrouver plus tard des pages web pertinentes suite à votre recherche. 

Pour attribuer des mots-clés à ces pages web, on peut s'inspirer des tags choisis par les autres utilisateurs de la plateforme de partage (selon le principe des folksonomies).

Les ressources sont en général par défaut publiques, ce qui permet de les partager avec l’ensemble des utilisateurs de la plateforme ; on peut aussi les déclarer privées ou ouvertes à un groupe restreint d’utilisateurs (chercheurs d’un laboratoire, communauté d’experts…).

La création d’un compte personnel sur la plateforme permet de sauvegarder les ressources jugées intéressantes et ensuite d’y accéder à tout moment et de n’importe où.

video : Damien Belvèze, CC-by

Du stock au flux : créer une alerte à partir des pages web indexées par les utilisateurs de la plateforme

Les outils de partage de signets n'ont pas seulement vocation à servir de bibliothèque web personnelle mais aussi et surtout à entrer dans la bibliothèque des autres. L'utilisateur a ainsi un aperçu de ce que sauvegardent les autres usagers. Il suffit pour cela qu'il connaisse le nom d'un abonné. Il peut aussi à partir d'un signet qu'il a sauvegardé, savoir combien d'utilisateurs l'ont également sélectionné et découvrir leurs autres sélections. Plus largement, à partir d'un mot-clé que l'on utilise, on peut naviguer dans la liste des mots-clés (nuage de tags) des autres utilisateurs.

A partir de là, il est possible de s'abonner (via un fil RSS) aux nouvelles sélections d'un utilisateur de son choix, ou bien à tous les articles signalés par la communauté correspondant à un ou plusieurs mots-clés. Par là, on voit que les plateformes de partage de signets qui servent d'abord à stocker et classer de l'information peuvent également servir à gérer des flux et renforcer une stratégie de veille.

video : Damien Belvèze, CC-by