Aller au contenu principal
Il semble que vous utilisez Internet Explorer 11 ou une version antérieure. Ce site Web fonctionne mieux avec les navigateurs modernes tels que les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari et Edge. Si vous continuez avec ce navigateur, vous pouvez vo

La thèse : normes et formats: Mise en page

Connaître les normes et recommandations de présentation, pour savoir rédiger en tenant compte des règles de mise en page et de typographie

Les marges

Dimensions minimales :

  • Marge gauche et droite : 2,5 cm minimum (important pour la reliure et l'impression).
  •  Marge  haut : 1,5 cm minimum.
  •  Marge  bas : 2 cm minimum.

La mise en page

  • Recto et verso :

Le choix de la rédaction sur le recto de la feuille est recommandé, sauf en cas de thèse volumineuse.

  • Les paragraphes :

Les paragraphes doivent être stylés pour éviter  "les veuves et orphelines", lignes isolées en début de feuille.

Dans le traitement de texte utilisé, cocher la case "Eviter les veuves et orphelines" (ex. : dans Word, menu Format / paragraphe / enchaînements).

  • L’espacement :

Le texte doit être justifié pour éviter les césures en fin de ligne. L’interligne simple au minimum.

Les polices de caractères

  • Taille de la police de caractères : 12 points en moyenne. Il est préférable d’utiliser des polices de caractères Unicode et gratuites. En cas de mise en ligne, il est recommandé de préciser les polices spécifiques présentes dans la thèse, notamment pour les langues ou les termes en caractères non latins.
  • Types de polices : avec ou sans empattement.

Les caractéristiques des polices sans empattements (dites sans Serif) plus faciles à lire sur écran, même si elles sont de petite taille (Verdana, Trebuchet MS, Tahoma, Arial, etc). Elles sont souvent utilisées pour mettre en valeur les titres et sous-titres.

A l’inverse, les polices avec empattements, (dites Serif), sont souvent employées dans le corps d'un texte long et sont plus lisibles sur  papier (Times New Roman, Georgia, etc.).

  • Conseils :

Pour favoriser la lecture et la clarté du texte, il est déconseillé d'utiliser plus de deux polices de caractères différentes.

De même, l'usage de caractères gras ou en italique est à consommer avec modération.